Les autorités d'Odisha surveillent le cyclone Asani pour longer la côte


Les responsables ont mis en place une salle de contrôle et surveillent les mouvements du cyclone

Bateaux amarrés dans le quartier de Kendrapara. Photo : Ashis Senapati

Les autorités d'Odisha ont ouvert une salle de contrôle 24 heures sur 24 pour surveiller le cyclone Asani, bien que le Département météorologique indien (IMD) ait déclaré le 9 mai 2022 qu'il ne traverserait pas la côte.

La salle de contrôle a été ouverte dans le bureau de l'Autorité de gestion des catastrophes de l'État d'Odisha (OSDMA) à Bhubaneswar, Satyabrat Padhi, a déclaré à ce journaliste le coordinateur du renforcement des capacités de l'OSDMA.

Les responsables de 18 districts d'Odisha, dont les sept districts côtiers de Ganjam, Puri, Balasore, Bhadrak, Khordha, Jagatsinghpur et Kendrapara, sont en état d'alerte maximale et les collecteurs de district ont été invités à prendre toutes les mesures nécessaires pour faire face à la situation, a ajouté Padhi.

Il a déclaré que 877 abris contre les inondations et les cyclones dans les zones côtières étaient prêts à abriter les villageois du bord de mer.

Un grand nombre de pêcheurs marins de l'État ont déjà jeté l'ancre dans les ports de pêche et les jetées en raison du cyclone.

"Il y a trois jours, nous avons conseillé à tous les pêcheurs de retourner vers la côte en raison de l'avertissement de cyclone, ce qu'ils ont fait le 9 mai", a déclaré Basant Das, directeur adjoint du département de la pêche (marine).

Le 9 mai, l'IMD a déclaré qu'Asani était susceptible de se recourber au-dessus de la mer loin de la côte et ne traverserait pas l'Andhra Pradesh, l'Odisha ou le Bengale occidental.

"Ce système est une violente tempête cyclonique en ce moment. Il se déplace vers le nord-ouest, avec une vitesse d'environ 21 à 25 km au cours des 12 dernières heures vers la côte nord de l'Andhra Pradesh et de l'Odisha », a déclaré Umashankar Das, scientifique principal de l'IMD, Bhubaneswar.

"Le Met Office a prédit des pluies isolées fortes à très fortes du 10 au 11 mai pour lesquelles nous avons conseillé aux pêcheurs de ne pas s'aventurer en mer", a-t-il ajouté.

Ce serait le quatrième cyclone en mai à Odisha alors que l'État a affronté le cyclone Fani en mai 2019, Amphan en mai 2020 et le cyclone Yaas en mai 2021. Avant le cyclone Fani en mai 2019, Odisha a fait face pour la dernière fois à un cyclone en mai 1965 selon le dossiers de l'IMD, a ajouté Das.